Pratique

Qu’est-ce qu’un four à chaleur tournante ?

Professionnels et particuliers apprécient le four à chaleur tournante, appelé aussi four à convection forcée dirigée. C’est un genre de four qui permet de cuire différents plats en même temps. Une grande découverte. Pas encore convaincu ? Nous allons vous parler davantage de cette révolution, comment il fonctionne, et quels sont et ses avantages.

Comprendre le fonctionnement du four à chaleur tournante

Que ce soit pour les modèles encastrables ou ceux qui sont intégrés à une cuisinière, on entend très souvent parler de chaleur tournante. Il s’agit d’une notion précise qui est mal utilisée par les fabricants. En réalité, c’est une technique de cuisson regroupant deux technologies bien distinctes.

Cette chaleur tournante est provoquée par le ventilateur ajouté à la paroi arrière du four électrique. Sur la partie basse, il s’ajoute aux résistances classiques de sole. Puis, pour la partie haute, il renforce les résistances la voûte. Ces résistances sont notamment déjà contenues dans le four à convection naturelle. Ce ventilateur a pour principale mission de brasser l’air chaud du four pour bien répartir la chaleur de façon à ce que ce soit uniforme dans l’ensemble de l’appareil. Ce procédé assure une meilleure pénétration de la chaleur dans les plats. Sans cela, elle peut rester uniquement sur les parois.

Il existe deux types de fours à chaleur tournante. C’est justement là que le terme est ambigu. Il y a la chaleur brassée et la chaleur pulsée.

  • La chaleur brassée : C’est l’addition de la convection naturelle et du ventilateur. Il s’agit du système que nous avons décrit précédemment. Le ventilateur est situé en haut et en bas du four, sur la paroi du fond. Ses résistances sont quant à eux placées « en voûte » et « en sole », selon les termes utilisés.
  • La chaleur pulsée : Le système est le même utilisé par l’air brassé, avec une résistance de plus devant le ventilateur comme seule différence. De ce fait, il peut également envoyer directement la chaleur du haut et du bas du four sur le plat en plus de la brasser.

Les avantages du four à chaleur tournante

Un gain de temps

L’appellation « four à convection forcée » est par opposition au terme « convection naturelle ». Il peut être alimenté par électricité ou par gaz. Son temps de réchauffage est nettement plus réduit comparé à un modèle classique. Cette montée de température rapide est due à sa turbine qui propulse l’air chaud dans la cavité du four. Donc, vous gagnez du temps, un temps précieux, ce qui manque souvent au professionnel de la restauration.

Une économie d’énergie

Vous économisez aussi sur votre facture d’électricité ou dans l’achat de bouteilles de gaz. Il consomme environ 1 kWh, l’équivalent de 0,15 euro par heure quand il est mis en marche.

La cuisson homogène des aliments

La cuisson de l’intérieur du plat est meilleure, car l’air est brassé en continu. C’est un appareil de gros électroménager idéal pour le gratin par exemple. L’intérieur sera grillé comme le dessus, un résultat difficile à obtenir avec un four à convection naturelle. Vous évitez que votre pizza soit cramée d’un côté alors que l’autre est mal cuite. La température est la même dans tout le four.

Plusieurs plats à cuire de manière simultanée

Vous pouvez cuire plusieurs plats sans craindre que les odeurs et les saveurs se mélangent. Un dessert et un plat salé par exemple. Il faut juste que la température de cuisson requise pour les plats cuits en simultanés corresponde. Dans le cas contraire, optez pour un modèle à double cavité.

Pour trouver un four professionnel de qualité, rendez-vous sur cette page : https://www.cuisine-professionnelle.pro/26-fours-professionnels.

Commentaires fermés sur Qu’est-ce qu’un four à chaleur tournante ?